Nos premiers "Je t'aime"...

Nos premiers

Nous avons bien hâte d'entamer la journée puisque nous avons enfin la chance de travailler avec Oxanna, notre traductrice. Elle n'habite pas trop loin car c'est notre voisine de palier ! Oxanna est une femme d'une grande patience, extrêmement posée et attentionnée. On a rendez-vous à 13h30 en bas de l'immeuble avec notre chauffeur, Oleg.

En arrivant à l'orphelinat, elle a rencontré la nounou de nos enfants, Viniera. C'est une soie. Elle connait les enfants depuis leur arrivée à l'orphelinat. Elle connait leurs points forts et leurs points faibles. Elle nous fait entrer par une autre porte. On passe par la lingerie où de nombreux vêtements sont en train de sécher. Puis on prend un autre escalier qui nous mène vers la salle commune des enfants... puis à leur dortoir. On y rentre, les enfants font dodo. Ils sont meublés avec des lits superposés. Seule Macha a une chambre à part avec les plus grands car la nounou nous confirme qu'elle est très mature. Elle est responsable des livres qu'elle replace en ordre et qu'elle dispose avec soins... Je vois ici un petit point commun avec Mélissa !! Sans hésiter, la nounou est émue en nous observant et en nous disant que les enfants nous ressemblent beaucoup physiquement. En effet, nous recevons beaucoup de commentaires dans ce sens. C'est très touchant ! Oleg nous rejoint par la suite, pendant ce temps les enfants ont pris le temps de faire leur lit et de s'habiller avec les mêmes vêtement que les quatre derniers jours... 

On prend l'escalier à nouveau et on se dirige dehors. Le soleil est chaud, le ciel est bleu... c'est parfait pour s'éclater avec les enfants. On se court après, on joue à 1-2-3 soleil, on fait les chevaux en prenant les enfants sur nos épaules, on fait de la balançoire pendant au moins une heure. Épuisés, nous prenons une pause et notre habituelle collation. Comme à l'habitude, les enfants se placent dans le même ordre sur le banc, chacun à son rôle (un essuie la table, l'autre dispose des petites serviettes et l'autre répartie les aliments). Aujourd'hui, nous avons apporté des fraises, des biscuits secs, un écu en chocolat et de l'eau. Les enfants étaient tellement épuisés (nous aussi !!) que nous étions très calmes. 

Soudain Oleg était très pensif et faisait les cent pas autour de la table. Oxanna lui demande ce qu'il y a. Il nous demande, droit dans les yeux, pourquoi ils ne partent pas au Canada ? Oxanna prend le temps de bien expliquer le processus, les délais et ce qui reste à faire. Elle fait des analogies avec leurs amis qui ont vécu la même chose lorsqu'ils se sont fait adopter. On voit que cette question les travaille beaucoup. Nous avons par la suite sorti une feuille de papier par enfant. Nous l'avons divisé en deux : une colonne des choses que nous aimons, une colonne des choses que nous n'aimons pas. Les enfants devaient dessiner (nous aussi !) ce qu'ils aiment ou non. Les résultats sont surprenant. Ils ont tous peur de la guerre et des Russes (endoctrinement des adultes probablement). Ils adorent la crème glacée, le soleil, les animaux, le sport, l'Ukraine, le Canada (oui oui !), les maths (pour Macha), les bricolages (pour Liza), la planche à roulette (Oleg) et la mer. C'était un exercice très touchant et tous ont écouté les réponses des autres. 

On retourne jouer, on fait de la balançoire, Mélissa fait des bracelets en élastiques avec les filles, je joue aux cartes avec Oleg (idéal pour travailler les nombres de 2 à 10 en français), je fais tourner les enfants en les tenant par les mains, et de plus en plus les enfants nous demandent de les prendre dans nos bras. Quand soudain j'avais Oleg sur moi et Mélissa proche... Il nous prend tous les deux dans ses bras et lance un superbe "Iu Lioubliou Papa i Mama"... ce qui veut dire "je vous aime, papa et maman"... Nous devions retenir nos larmes et notre coeur ne savait plus où donner de la tête. C'était un moment magique. Les filles ont aussi demandé à être prises dans nos bras. Ces enfants sont de plus en plus attachés à nous. Pascal est de plus en plus remplacé par "Papa" et Mélissa est de plus en plus remplacé par "Mama". Trop mignon !

En partant, nous voyons le groupe de nos enfants s'approcher car l'heure est venue d'aller en répétition pour un spectacle qui sera donné la semaine prochaine en l'honneur du 9 mai (jour férié pour célébrer l'Armistice de la guerre 1939-1945). Nos enfants sont tellement fiers qu'ils leur disent que nous sommes leurs parents et lorsque la nounou leur fait signe d'y aller, ils courent vers nous pour un dernier salut chaleureux. Nous repartons encore le coeur à l'envers de les laisser sur place. 

Pour finir la journée, nous sommes allés souper dans un restaurant arménien réputé pour ses viandes, le "Manga". Ça nous a permis de poser d'autres questions à Oxanna et de l'entendre sur ce que les enfants ont pu lui dire durant l'après-midi. Elle nous confirme que les enfants ont signé leur lettre de consentement le 25 avril dans le bureau de la directrice, Marina, en présence d'un avocat. La lettre est une lettre type rédigée par retranscription à la main. Ça disait "Moi, Oleg, je souhaite être adopté par le couple canadien Mélissa et Pascal..." avec date et signature à la fin. Ils devront dire la même chose en personne au juge. D'ailleurs notre dossier est bien arrivé à Kiev et il a été déposé, puis accepté par le ministère. Selon la coordonnatrice Kseniya, nous devrions avoir notre rendez-vous au tribunal dans la semaine du 20 mai. Sachant que nous devrons attendre 10 jours, nous en profiterons pour finaliser les papiers officiels ici à Kherson. On remontera sur Kiev par la suite pour une petite semaine afin de finaliser les papiers canadiens. Nous pensons donc être de retour au pays vers la mi-juin max.

Commentaires (2)

  • Andrieux Sophie

    Andrieux Sophie

    01 mai 2014 à 10:17 | #

    Loane et Thaïs se joignent à moi pour vous exprimer notre joie de voir que tout se passe bien pour vous et vos 3 merveilleux enfants. Bises de la famille Andrieux

    Répondre

    • Pascal & Mélissa

      Pascal & Mélissa

      02 mai 2014 à 18:02 | #

      Merci pour votre gentil message ! C'est très touchant de recevoir de belles pensées comme les vôtres... Nous vous embrassons et espérons avoir la chance de faire rencontrer nos enfants ;-)...
      Gros bisous de nous cinq,
      Pascal & Mélissa

      Répondre

Écrire un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous