Les enfants ont confirmé leur adoption !

Les enfants ont confirmé leur adoption !

Aujourd'hui sera notre dernière journée sans traductrice. Oxanna sera avec nous en fin d'après-midi. Vers 12h40, nous descendons les escaliers pour rejoindre notre chauffeur. Tout était prêt : nos sacs sont remplis de jeux et collations, nous avons mis nos vêtements pour nous amuser dehors et le ballon de foot (soccer) est prêt. Tous les jours, nous sommes comme des enfants lorsqu'on se prépare à aller voir nos enfants. 

En arrivant à l'orphelinat, on nous reconnait désormais tout de suite et on nous dirige dans notre salle habituelle. On nous explique que les enfants sont à l'école et que nous devons attendre quelques minutes, le temps d'aller les chercher et qu'ils changent leurs vêtements (ils ont des uniformes). Je leur mentionne que nous aimerions jouer dehors, mais la secrétaire n'est pas certaine et va demander la permission à la directrice, Marina. Elle revient en nous disant que tout est OK. On attend encore... Encore... Les minutes sont longues voire interminables. On entend soudainement le groupe d'enfants arriver vers 13h35 mené par la nounou, Nadia. On continue d'attendre et soudain nous reconnaissons les voix de nos cocos. Il est 14h...

Ils entrent dans la salle et nous sautent dessus. C'est un sentiment si agréable de voir ces petits coeurs nous faire de gros câlins. On ne s'en lasse pas du tout ! Nous leur expliquons que nous allons dehors pour nous amuser. Sans une ni deux, ils prennent nos sacs et s'alignent vers la porte. Sauf que je les ai stoppé en leur mentionnant qu'ils doivent sortir sans faire les fous et qu'il ne faut par courir, sinon on se fera chicaner par la nounou qui n'apprécie pas ces comportements. Je vous garantis que les enfants ont marché en nous tenant par la main... Immédiatement arrivés sur le terrain, les enfants courent derrière le ballon et des rires et cris nous font comprendre qu'ils n'ont pas souvent la chance de s'amuser dehors. Ça les défoule !

Au bout de 30 minutes, Oleg, tout transpirant, me passe sa casquette car il était trempé à l'os. Aller, c'est l'heure de la collation. C'est intéressant de voir ces enfants prendre rapidement une habitude : ils prennent nos sacs, s'en vont sur la table de pique-nique proche des balançoires, et s'installent à la même place sur le banc, demandent une lingette humide pour se laver les mains et nous sortent des mercis à chaque fois que nous leur donnons quelque chose. Ils se délectent avec si peu de choses. Oleg a fait le singe et tout de suite, nous avons appliqué la discipline de base. Les filles ont eu un petit écu en chocolat, sauf lui pour lui montrer qu'il doit être calme à table. Il ne s'en est pas fait, s'est dirigé pour aller faire de la balançoire puis en me rapprochant je lui ai dis que je l'aime mieux quand il est calme avec tout le monde. Me souriant et me tapant dans la main, je lui donne son écu... les yeux remplis de bonheur. On doit se laisser, la nounou est venue nous avertir. Vite, les enfants nous aident à ranger les sacs et nous raccompagnent vers la porte de sortie. Les câlins, les bisous, les regards sont très agréables. Sauf que les enfants ont commencé à nous faire de petits yeux tristes et on sent qu'ils commencent à s'ennuyer de nous. On leur fait comprendre qu'on reviendra demain (c'est une phrase magique pour voir des étoiles dans leurs yeux).

On reprend l'auto avec notre chauffeur qui doit nous conduire chez la notaire où nous attend Oxanna, notre nouvelle traductrice. Elle nous apprend que le dossier est maintenant complété et que ce dernier partira pour Kiev ce soir, par train. Dans 2 semaines, le ministère demandera à un tribunal local de nous convoquer afin d'officialiser notre adoption. Sauf que pour que le dossier aille si loin, les enfants ont probablement signé le consentement à leur adoption ! Nous contactons Nadia (notre coordonnatrice à Montréal) qui nous confirme qu'en effet les enfants avaient signé leur lettre et approuvé Pascal et Mélissa comme leurs nouveaux parents ! Wow ! Je comprends maintenant pourquoi Macha nous demande quand est-ce que nous rentrons, que Oleg nous demande quand est-ce qu'il prendra le train... Les enfants ont été avertis que nous repartirons avec eux, mais ils ne savent pas que plusieurs semaines vont passer avant que nous puissions partir en famille. C'est donc avec le coeur heureux et serein que nous repartons à notre appartement, heureux de cette nouvelle qui était si attendue...!

Commentaires (2)

  • Fabienne Thélémaque

    Fabienne Thélémaque

    29 avril 2014 à 22:02 | #

    Wow ! trop cool, toutes mes félicitations,

    fabienne XXXX

    Répondre

  • Mia, Viktor, Grigori, Josée et Antoine

    Mia, Viktor, Grigori, Josée et Antoine

    30 avril 2014 à 00:45 | #

    FÉLICITATION ! Vous êtes maintenant une famille, Ces enfants on de la chance de vous avoir maintenant comme parents, ils ne manqueront plus jamais d'amour ... et vous non plus !!! Nous avons très hâte de les rencontrer et vous de vous revoir !

    Répondre

Écrire un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous