La découverte de la technologie

La découverte de la technologie

Le 1er mai partout en Europe est un jour férié. C'est le jour international des travailleurs... sauf en Amérique du Nord ! Cela fait maintenant 7 jours que nous avons fait la connaissances de nos enfants. Nous n'avions pas de gâteau ou de bougies, mais on a tenu à leur signifier notre joie et notre fierté de les avoir dans notre vie. Ainsi, je me suis amusé à monter une petite vidéo de 10 minutes. Ce petit film part de notre dernière journée avant notre départ jusqu'à hier. On a tenu à leur montrer les trajets en avion, en train, le moment de sélection de leur dossier à Kiev et les merveilleux moments passés ensemble. Nous ne savons pas du tout comment ils vont réagir. Le but est aussi de les préparer à vivre tout cela dans le sens inverse, lorsque nous reviendrons au Canada.

Il est 13h30, notre chauffeur et notre traductrice nous attendent. Une grosse ondée de pluie s'abat sur Kherson actuellement. Nous n'irons probablement pas dehors aujourd'hui. Heureusement, nous avons d'autres options. Aujourd'hui, nous ferons aussi l'initiation au iPad. Rappelons qu'ils ont 10 ans et que les enfants de leur âge au Québec y jouent régulièrement. Le seul "hic" c'est d'établir une discipline, de gérer les partages de temps entre les enfants et s'assurer qu'ils l'utilisent avec respect. 

En arrivant, nous montons dans le dortoir car les enfants dormaient encore à 13h45... Ça leur a pris quelques secondes pour se lever, faire leur lit et s'habiller. Notons qu'ils ont encore les mêmes vêtements depuis samedi... Nous espérons qu'ils ne transpireront pas trop... Oleg remarque immédiatement mon sac noir qui renferme quelque chose... Il s'empresse de le prendre et les filles nous aident à transporter les autres sacs. Direction la salle principale de jeu au rez-de-chaussée. Les enfants nous regardent encore avec leurs yeux plein de bonheur de nous retrouver. Oxanna leur explique que papa et maman ont préparé un petit film qu'ils aimeraient partager avec eux. Les "oui !!!!" ne se sont pas fait attendre. On s'assoie par terre et j'allume l'ordinateur. Oleg avait les mains baladeuses, ce qui est parfaitement normal. Je démarre la vidéo. Mélissa observe l'attitude des enfants. Leurs yeux et leurs rires disent tout. Oxanna a traduit certains éléments, mais c'est clair qu'ils ont compris tout le cheminement qui nous a mené à eux.

Par la suite, Mélissa se met avec les filles à faire un casse-tête en 3D qui représente une maison avec des personnages. Macha est tellement heureuse qu'elle a de la difficulté à être délicate. Liza a retrouvé son ami pour toujours : l'appareil photo. Quant à Oleg, il s'est assis à côté de papa qui lui a montré l'objet tant convoité : le iPad. J'avais juste quelques jeux mais rien de bien étoffé. Il a essayé Angry Birds les voitures, Tom le Chat... mais non, il s'arrête sur un jeu d'énigmes. Il a adoré. J'étais très surpris par sa patience, son ingéniosité et sa vivacité d'esprit. Au bout de 20 minutes, on change les rôles et c'est Macha qui vient sur le iPad. Sa brutalité ne semble pas avoir baissé d'un cran. Heureusement que la vitre est épaisse car elle aurait probablement transpercé l'écran. Entre deux, Liza a joué avec Mélissa aux cartes afin de pratiquer ses nombres de 0 à 10. Elle est très surprenante et son écoute est parfaite. Je vous dis que la francisation est belle et bien enclenchée. 

Pause collation : les enfants ont encore la manie (héritée de leur séjour en orphelinat) de tout partager. Nous devons travailler sur cela car ils doivent comprendre qu'il y a des choses (dont la nourriture) qui sont à eux. Partager oui, mais pas en permanence. Aller, vite, on reprend les jeux ! Cette fois-ci, les enfants étaient collés à nous et souhaitaient encore qu'on les prennent dans nos bras et qu'on joue au cheval. Une preuve que ce sont des enfants qui ont manqué d'affection et de contact. On aurait dit des enfants de 6-7 ans dans nos bras. Les câlins ont rechargé nos batteries. Nous en avons profité pour dire et redire aux enfants qu'on les aimaient. Notre rôle actuellement est de les sécuriser et de leur signifier l'amour qu'on a pour eux. 

Dernière ronde de iPad, 5 minutes par enfant... Croyez-le ou non, cela a été respecté. Même s'ils voulaient jouer encore, ils ont compris le concept du partage de temps. Pas de chicane, pas de crises, pas de roulades par terre. Je confirme que nous avons reçu des enfants rêvés : agréables, aimants, touchants, beaux, intelligents et solidaires. Encore merci à la vie d'avoir fait croiser la destinée de ces enfants à la nôtre. Nous en serons toujours reconnaissants.

Commentaires (4)

  • Yan&Dom

    Yan&Dom

    01 mai 2014 à 15:48 | #

    lucky kids and lucky you... ha so happy for you... will you stay in Kherson until the process done or you have to go back kiev and then come back to pick up the kids... thank you for sharing....YanDom

    Répondre

  • Pascal & Mélissa

    Pascal & Mélissa

    01 mai 2014 à 19:29 | #

    We have to stay here in Kherson for approximately one month. Date of court to be around May 21. Then we have to wait another 10 days. Right after, we can leaver the region with our kids for Kiev where we'll stay for another 5 days. Expected return in Canada around June 10-15... Thank you for your comments ;-)

    Répondre

  • Anne M.

    Anne M.

    02 mai 2014 à 15:32 | #

    Je suis tellement émue par votre magnifique histoire remplie d'amour! Ces enfants sont tellement chanceux de vous avoir comme parents, je suis vraiment heureuse pour vous cinq! J'ai hâte de lire la suite et je vous souhaite tout le bonheur du monde. Quelle belle famile! xoxo

    Mélissa - je vais raconter tout ça à Érick ce soir!

    Répondre

    • Mélissa

      Mélissa

      02 mai 2014 à 16:55 | #

      Merci Annie. Nous vivons en effet une histoire remplie d'amour, de sentiments intenses et d'aventure. C'est unique et nous profitons de tous ces instants qui passent si vite, mais qui sont si intenses... Bonjour à Érick !

      Répondre

Écrire un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité. Option de connection ci-dessous